La neuropsychologie

La neuropsychologie est une spécialité de la psychologie qui étudie les relations existantes entre les fonctions supérieures (mémoire, attention, langage…), les émotions, les comportements et les différentes structures du cerveau.

 

Le neuropsychologue est un psychologue spécialisé en neuropsychologie. Il a validé cinq années d'études universitaires (DESS ou Master 2).

Le neuropsychologue est soumis au secret professionnel.

Sketch cerveau
Bloc Jouet

Le rôle du neuropsychologue est d'évaluer la nature et l'importance des troubles des fonctions cognitives (mémoire, attention, langage, raisonnement, capacités visuo-perceptives et spatiales, etc...) mais également les capacités qui restent préservées en vue d’une éventuelle rééducation.

Il utilise pour cela des entretiens cliniques, des questionnaires et des tests standardisés.

Qui peut consulter un neuropsychologue ?

Toute personne qui rencontre des difficultés dans ses activités de la vie quotidienne.

 

  • Les enfants et les adolescents 

 

-          Difficultés scolaires;

-          Troubles spécifiques des apprentissages (dyslexies, dysphasies, dyspraxies…);

-          Troubles du comportement et de l'humeur (anxiété, dépression, agitation…);

-          Difficultés d’attention et de concentration;

-          Troubles envahissants du développement (autisme…);

-          Suspicion de précocité ou de retard intellectuel;

-          En cas de problèmes neurologiques ou de maladies génétiques.

 

Un bilan neuropsychologique complet peut être nécessaire dans le cadre d’une demande d’aide auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

 

  • Les adultes et personnes âgées 

 

-          Difficultés de mémorisation;

-          Difficultés d’attention et de concentration;

-          Difficultés pour trouver ses mots;

-          Difficultés à s’orienter dans le temps et dans les lieux;

-          Changement de comportement constaté par les proches;

-          Pathologies neurologiques acquises (épilepsie, traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral…);

-          Pathologies neurodégénératives (Maladie d’Alzheimer et syndromes apparentés, maladie de Parkinson…).